Le patrimoine

   Bien implantée en Sologne, sur plus de 5 000 hectares, Ménétréol sur Sauldre est une station verte de vacances. Situé sur les rives boisées de la Sauldre, c'est un lieu privilégié de chasse et de pêche avec deux étangs communaux. Les sentiers pédestres y sont également légions ce qui permet de nombreuses randonnées.

L'église du village est dédiée à Saint Martin. Ses fondations remontraient aux alentours du 13e siècle, et sa couverture vers le 15e siècle. Elle abrite des statues de sainte Madeleine et de sainte Marthe datant du 16e siècle. Dans la nef se trouve une pierre tombale, dernière demeure de Jacques de la Chapelle, maître de la Faye en 1679 et représentant du roi pour la noblesse du Bas-Berry.

 

Ménétréol sur Sauldre/l'église St-Martin

L'église Saint Martin

 

On trouve aux alentours les deux grands domaines et châteaux de Landeroyne et du Simouet à l'Ouest, datant du 19e siècle. Tandis qu'à l'Est se trouve le fameux château de la Faye. On peut penser qu’à l'origine, c’était une forteresse faite de terre et de bois. D'ailleurs dès 1064, on retrouve trace d'un Raymon de la Faye. Puis en 1081, de Pétrus de la Faye. La structure du château à bien sûr subie de nombreuses modifications, aux 16e, 17e et 18e siècles. Depuis ce lieu, on peut jouir d'une vue imprenable sur la vallée de la Sauldre. En 1577, il est la propriété de Jehan de Senecton, en 1668, d'Antoine de la Chapelle de Launay, puis en 1679, de son fils Jacques, dont la dépouille repose en l'église St Martin.

On peut observer des tombelles, toutes en domaines privés : au Sud du château de la Faye ou aux abords de la route de St Montaine à 2 km du village. Hautes de 1 m sur 12 à 20 de large, aux allures carrées ou rondes, elles sont constituées de silex provenant de la surface du sol. Ces protubérances de terre dateraient de l'époque antique.

On peut également se rendre sur le site naturel de la tourbière des Landes. S'étendant sur 8 hectares, en bordure de la petite Sauldre, c'est un environnement tourbeux très riche, mais également très rare en région Centre du fait de son importante biodiversité.

×